Le Clan Paldenbadin

Forum du Clan Paldenbadin- Les Sentinelles
 
AccueilFAQRAIDRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Heu.. comment on dit? Bis!

Aller en bas 
AuteurMessage
Findun

avatar

Nombre de messages : 326
Date d'inscription : 19/05/2006

MessageSujet: Heu.. comment on dit? Bis!   Lun 25 Fév 2008 - 0:52

La même! mais pour les vrai Valaisans des Alpes! Cretchâne!

Ames en peine – expression. Se dit de personnes en situation d'oisiveté. Peut provoquer les boules aux reins.
Avoir le diable au corps – expression. Avoir de la méchanceté, de la malice.
Barlouka - nom masculin. Habitant de Veysonnaz.
Batoiller - donner des coups de tête en têtant (jeune animal). 2. parler à tord et à travers, radoter, dzapater.
Avoir le large – expression. Avoir le cafard.
Balmo - Sympatique surnom donné aux habitants de Lourtier par le reste de la Vallée de Bagnes. Souvent employé dans l'expression: "Cherche pas, c'est un Balmo!" Référence à de petits gnomes maléfiques. On parle aussi de mauvaises herbes lors que l'on parle de Lourtier...
Brognon - Encore une oeillade amicale décernée cette fois aux habitants de Sarreyer. C'est une Brognone qui a marié un Balmo!! (heureusement, ca arrive pas trop souvent)
Briaque - nom masculin. Se dit d'un gars pas très pointilleux, loin d'être perfectionniste!
Bédjui – nom masculin. Habitant d'Isérables, dont les ancêtres venus des plaines arides du Sahel se sont perdus dans les Alpes. Notez le féminin irrégulier bédjuasse. ex. "Milon de Tsiméon de Maurice, il a marié une bédjuasse".
Betson – nom masculin. Du foin dans un drap.
Beuse - désigne les excréments de la vache de race d'Hérens. Pour obtenir l'AOC, sa couleur doit être le plus proche possible de celle de l'épinard et l'on doit pouvoir marcher dedans pendant au moins une année avant qu'elle ne sèche. A la suite de certaines contrefaçons répandues dans les alpages, l'Ordre de la Channe a créé un sous-ordre qui se consacre à faire connaître et diffuser la beuse AOC partout où il y a un marché (dedans).
Bisse – nom masculin. Ruisseau servant à irriguer les plantations, souvent source de bien de disputes.
Blantson - adjectif. Se dit d'une personne au teint pâle, blanc, malade.
Blèque – adjectif. 1. Complètement mouillé 2. Habitant de la commune de Grimisuat.(en patois celà signifiait "rateau"... d'où la réputation des Blèques.....)
Bobet : - adj. qual. (féminin : bobette) niais, simplet, un peu bête. Un clin d'oeil est adressé aux adeptes de ce qualificatif par l'intermédiaire de la délèbre BD Texte italiqueBob et BobetteTexte italique.
Bogge – adverbe. 1. Tas de merde, purain 2. Habitant de la commune de Savièse.
Bogguet – nom masculin. 1.vélomoteur, véhicule utilisé par les jeunes de 14 à 16 ans.
Botche, botchette – nom masculin. Enfant, petit enfant.
Botique - terme souvent utilisé en fonde de vallée, pour désigner qqch de bizarre ou un groupe de personne hors du commun.
Botter – verbe. Vomir.
Boyatzon, Boyatz' - nom masculin. Bon garçon alcoolique malgré lui. "Tû le boyatz', tu prends une ou bien?"
Bracaillon - nom masculin. Personne dépérie par l'alcool et disposée de suite à prendre une cuite ou à poser la cuite. "Salut bracaillon, tappes au carte?"
Branlafatt -Nom masc. Se dit d'une personne un peu gauche des deux mains et pas très droit dans sa tête."Cui-ci c'est un sacré branlafatt". Un branlafatt célèbre : Oskar Freysinger !!!
Brogne – nom féminin. 1. Vêtement qui pend : «porter des brognes». 2. Personne qui se soûle : «ce type est une brogne». 3. Outil s'apparentant à une faucille à l'origine du surnom des habitants de Sarreyer cf. Brognon
Brontchàtchoin - nom employé dans la région d'Ayent qui signifie 1. personne qui a pas de coupe 2. synomyme de Brotabitche (voir ci-dessous) ou tocson (voir également ci-dessous) 3. se dit également d'un touriste français portant un chapeau acheté sur un marché local et qui voyage dans les pays en là par là.
Brontsé – 1. nom masculin. Personne mal habillée. C'est le cas de la personne qui porte des brognes et des charques. - 2. nom féminin. Une grande quantité de.. ex: Il m'a mis une brontzée de spaghettis dans l'assiette, je finirai jamais!
Brotabitche – expression. Généralement employé dans l'expression <<Ma kinta brotabitche stic>> signifiant que ce personnage est vraiment un en***** de première.
Capon – adverbe. Fatigué. Localement : pusillanime.
Catoles - nom féminin. Crottes, merde séchée au cul des moutons.
Cintrer – verbe. Plier. Couramment utilisé dans l'expression «L'a cintré la bagnole.» (il a plié la voiture).
Chaquer - verbe. Boire ce qui contient peu d'eau et beaucoup d'alcool. Couramment utilisé à Fully et alentours. "Tu chaques ou bien!". "Prendre une chaquée".
Chalet - nom masculin. Habitation de montagne pour riches étrangers. Désigne aussi la santé mentale de quelqu'un (Ca va pas l'chalet, ou bien!!!)
Charque – nom féminin. 1. De vieilles chaussures : «porter des charques» (en général avec des brognes). 2. Personne paresseuse, qui ne fait rien.
Chatson - nom masculin. Désigne un petit sac.
Chêtatê - Forme conjugué d'un verbe se traduisant par Assieds-toi... Souvent, c'est pour boire un coup...
Chialer - T'arrête de chialer ou quoi!: Remonte-moral verbal valaisan.
Chiée - nom féminin. 1. Indique une grande quantité, signifie beaucoup. (Tcheu la chiée de monde qu'y a par ici). 2. synonyme de "pétée", abus d'alcool (Tcheu la chiée que je me suis pris hier soir)
Chôler - verbe transitif : Brasser avec ses pieds, par exemple de la neige fraîche ou de hautes herbes. Ex. "Mais c'qu'on l'a roté pour chôler la neige, y'avait une d'ces couche!". Utilisé de façon intransitive sur les hauts des Marécottes, exprime le fait de raconter n'importe quoi. Ex. "Arrête voir de chôler!". On peut également utiliser le substantif cholée pour qualifier le résultat de l'action. Ex. "Mais le chôlées!"
Client - nom masculin. Désigne n'importe quel individu que l'on est en train d'observer dont on ne connait pas le nom. Certain pensent que ce mot vient du caractère commerçant du valaisan. ex : "hem c'client, il a une puissante ouature!!!"
Coin – nom masculin. Lieu mythique et incertain où les proches, aimés mais pas forcément, ont tout intérêt à ce qu'on les y retrouve morts vu qu'ils ont bravé l'ordre de rentrée maternel. Expression relativement courante : «s'il n'est pas mort dans un coin, je le tue.»
Cotson – nom masculin. Mot désignant la tête ou la nuque d'une personne, aussi nommé collet. Ex : "Prendre par le cotson"
Crazet - se dit d'une personne rachitique, fluette, de petite taille.
Creutchâââne- vilain mot s'adressant à quelques habitantes surtout dans la région de Martigny
Croupitchon(à)- être en bas (voir sous expressions) par terre dans une position inconfortable
Croye – nom féminin. Désigne la copine, la fille ou la femme. Ex : "hey la croye tu fais pêter un ballon de blanc ou quoi?"
Darboué – nom masculin. Habitant d'Arbaz. Se reconnait par son accent appuyé (huein? kestu dis putuein??? et par l'expréssion : Nom dégu!!!
Dérupe - nom féminin. Forte pente. "Le chôhon il a encore robaté en bas la dérupe".
Des choses pareilles – exclamation marquant un étonnement complet. Peut être précédé de «Mais, mais, mais...» Peut également se dire en patois : «Dé poutetchoze denche.» ou <<Dé tchoze parik.>> ou <<mà dé brota tchoze>>.
Dordon - nm, dordone au feminin synonyme de crétin ou de bobbet notoire
Dordonite - dordon maladif " t'a chopper la dordonite ou bien?"
Dzodzet - nom masculin. Désigne les habitants du canton de Fribourg. Le féminin est <<Dzodzette>>.
Dznie - nom féminin désigniant le volatile qu'est la poule.
Ecorcher – verbe. Dans l'expression : «ça t'écorcherait de dire merci» ; façon délicate de rappeler au proche, aimé mais pas forcément, la reconnaissance éternelle due à son géniteur.
Eclipse du coeur (ou éclipse cardiaque) – Passage de l'adolescence à l'âge adulte vers 15 ans (un poil plus tôt dans les fonds de vallées). Se dit du passage du foie devant le coeur dû à l'absorption d'une quantité phénoménale d'alcool, ceci au minimum après une nuit blanche.
Embarguer, s'embarguer – verbe. Se cochonner, se maquiller de manière excessive. Les tchampes ont fréquemment «une de ces embarguées...».
Encatoillé - adjectif généralement utilisé pour désigner une certaine malpropreté d'un objet. S'utilise également pour désigner une personne craspeque, sordide, c'est-à-dire une personne n'ayant pas eu les moyens nécessaires pour gagner les sanitaires afin de libérer le produit d'une intense digestion.
Etranger- très utilisé dans le langage courant vu que ça décrit toutes personnes qui est pas du village (un saviésan dit "les étrangers d'Ayent" etc...)
Etre au bout du fart – Expression. Etat de fatigue prononcé.
Etre gros comme un tachon - Expression. Etre obèse. "Arrête de manger comme ça, tu vas devenir gros comme un tachon".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://clan-paldenbadin.bb-fr.com
Findun

avatar

Nombre de messages : 326
Date d'inscription : 19/05/2006

MessageSujet: Re: Heu.. comment on dit? Bis!   Lun 25 Fév 2008 - 0:53

Fart à pipes – nom masculin. Crème de protection pour les lèvres, utilisée principalement sur les pistes de ski durant la saison d'hiver.
Flaquin – nom masculin. Se dit à qqn qui a fait une bêtise, une petite farce "espèce de flaquin tu es". Ce mot n'est pas méchant. Expression utilisée dans la région d'Icogne
Flaner - verbe. Taper dur.
Fullerain de montagne habitant d'Orsières. Dans le patois de Bagnes, cette périphrase signifie que l'individu concerné ne vaut pas mieux que les autres de la plaine.
Gaillard - nom masculin. Voir «client».
Godacher - verbe transitif. Salir. Notez les substantifs dérivés "une godachée", "un(e) godachon(ne)". "Regarde voir aller suici - Non mais des godachons pareils...".
Gongon – nom masculin. Objet charismatique permettant une gestion continue d'angoisse abandonnique. Plus communément «lolette, sucette».
Grejintze - nom féminin. sorte de secrétaire. s'utilise aussi pour désigner les touristes de passage (Vaudoises comprises).
Guérite - nom féminin. Maison de vacances de bon nombres de valaisans, située au milieu des vignes et très souvent équipée d'un carnotzet, périodes d'utilisations: toute l'année, mais particulièrement pendant les vendanges.
Jouer - verbe. 1. S'amuser (voir aussi Samuser). 2. Se porter, aller, utiliser principalement lorsque l'on prend des nouvelles de quelqu'un (Alors, ça te joue par chez toi?)
Kaouatées - nom féminin uniquement utilisé sous la forme plurielle. Qualifie l'action de déraper ou glisser tout en continuant d'essayer de se tenir debout. "tcheu les catelles z'étaient tchive l'aut' soir au bal. Les kaouatées qu'j'ai en enwoyé par dans c'te salle"
Lagner - verbe. Emmerder au plus haut point. Expression : Y (les médias) commencaient a nous lagner avec leur 1000 jours sans victoire. (Patrice Morisod lors de la victoire de Marc Berthod en slalom)
Les boules aux reins – expression utilisée au pluriel. Affection fréquente due à une trop longue station assise sans un tricotage.
Lombric - adjectif désigniant une personne élancée.
Lourdet – nom masculin. Personne peu intelligente, un brin naïve.
Machinal tordu – nom masculin suivi d'un adjectif. Homme rusé, peu fiable.
Marcher sur le corps de... – expression douce et légère permettant de montrer le côté dramatique de la situation. Généralement prononcée par la mère pour marquer un interdit à ses enfants. Exemple qui peut se décliner à
l'infini : «Si tu veux sortir ce soir / te marier avec ce tisque / ... /, tu marcheras sur mon corps».
Manoille ou Manoillon - 1. nom masculin. Se dit d'un "manoeuvre". - 2. Poignée.
Matson - nom masculin. Signifie une petite quantité, une bricolle. Ex: "Pour souper ce soir, j'ai mangé un matson de saucisson et de fromage."
Mayen – nom masculin. 1. Nom barbare pour désigner un chalet à la montagne. Les Valaisans qui en sont propriétaires sont très fiers d'y avoir installé des choses qu'ils n'ont pas à la maison comme : salle de bain ou cuisinière électrique. 2. Sexe féminin.
Minée - prendre une cuite (voir plus bas) mémorable.
Mort dans un coin – expression. Voir «coin».
Modzon - nom masculin. Désigne un adolescent en plein dans l'âge bête. Par extension, on parle de modzon pour le veau de 2 ans. A moins que ce ne soit le contraire. C'est aussi le petit nom des habitants de Saint-Martin dans le Val d'Hérens.
Moroner ne pas être contente et le faire savoir...
Motson – nom masculin. Tas de foin qu'on rassemble sur le pré. Ramasser les motsons. A ne pas confondre avec Modzon.
Nendard -nom masculin (ne s'appellent pas, viennent tout seuls... Habitant de la banlieue non moins connue de Nendaz Beach, composé de plusieur quartiers... ils adorent se faire traiter de Djuilandais, mélange Entre Nendard er Bédjuis...
Noque – nom plutôt masculin ou adjectif. Personne pas très débrouille
Noquet – noque, mais pas trop. Le «et» se prononce «ette». Désigne également un noque qu'on aime bien.
Ouherlée ou Ouekée- nom féminin, le plus souvent accompagné de monstre, ce qui donne eh méé la monstre ouherlée qu'il a fait
Oindu - au féminin "oindzette". Connu ou méconnu, un client qui passait par là.
Ougniou - Onomatopée. Synonyme de "Aïou" ou de "Non de Djeu" dans la région de Veysonnaz.
Orserain de plaine habitant de Fully. Pour un Bagnard, cela peut marquer un dédain pour un planain de la région fulleraine, c'est-à-dire de Martigny à Sion.
Panosse - serpillère
Pas tant de ceci-cela - traduction valaisanne de 'ne fais pas de chichis'
Pedzer - se maintenir longuement dans une certaine activité. Plus aisément entre potes et bien sûr plus souvent au bistrot qu'au boulot. Cause de beaucoup de "tarcasses".
Pedzant - (adj) se dit d'une table ou de divers objets ayant un aspect collant après que du fendant s'y soit renversé sous l'action maladroite d'un Valaisan parti en piste quelques heures auparavant.
Pégacher, se pégacher – verbe. Utilisé dans l'expression «vous pouvez vous en pégacher pour un corps qui va pourrir en terre», sur un ton de reproche, signifie prendre soin de sa peau, se mettre de la crème et peut-être un soupçon de maquillage.
Piaute - nom féminin. Pied.
Planain - se dit d'une personne de montagne pour une une autre habitant plus bas qu'elle.
Pétoler (se) – verbe pronominal. Se faire mousser, se mettre en avant, être gonflé. Ne plus en pouvoir tellement on est content de soi.
Portos - nom invariable. Appellation incontrôlée attribuée à la population lusitanienne établie en Valais. A noter que le "s" final se prononce comme dans "tous". Ceci est illustré dans leur devise : "Un pour tous, tous portos!"
Quart Henniez - Breuvage transparent et gazeux importé de la région d'un village de pêcheur sis au bord du Lac de Genève. Au bistrot, n'est commandé par Monsieur uniquement en présence de Madame (quand il est en forme et tout seul, il commande plutôt un génépi... hein... fait du bien à Madame quand Monsieur en boit blablabla ) La forme la plus répandue de consommation est le "quart Henniez cassis". Parfois, les lendemains de grosses branlées, on peut voir certaines personnes commander des litres de quart Henniez.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://clan-paldenbadin.bb-fr.com
Findun

avatar

Nombre de messages : 326
Date d'inscription : 19/05/2006

MessageSujet: Re: Heu.. comment on dit? Bis!   Lun 25 Fév 2008 - 0:53

Raché – nom masculin ou féminin selon qu'il désigne un homme ou une femme. Personne avare, proche de ses sous.
Rafacher – verbe. 1. Marcher sans but, sans raison. 2. Grimper le talus plein de buissons. Donne les Rafaches (nfpl), un talus plein d'herbe, de ronces ou de buissons non entretenus.
Rafater – verbe. Courir, marcher dans la maison. «Garder des chaussures pour rafater», c'est les garder pour des travaux domestiques à la maison.
Raïche – nom féminin. 1. Personne qui raïche. 2. Au pluriel signifie des répétitions.
Raïcher – verbe. Demander plusieurs fois la même chose, répéter souvent.
Rapiaud - adjectif. Egoiste. "Mais quelle rapiaud celui-là!"
Rhônasson - Nom masculin. Animal mythique ne se reproduisant qu'en Valais. Sa particularité : il est toujours en mouvement mais il ne marche pas, il court. Cité en particulier dans le texte de l'hymne patriotique valaisan : "Valais où le rhônasson court..."
Rebater (ou aussi robater, roubater) - verbe intransitif. Dévaler en tombant. "Il a rebaté en bas la dérupe".
Rontzer - verbe. Trébucher. J'ai rontzé sur la racine et j'me suis fait mal aux piautes!
Rotoillon - nom masculin. Désigne un coup ou une frappe peu puissant en sport. "Il nous a tiré un de ces rotoillons, le gardien a pas bougé d'un tchep."
Sac à foin - nom masculin. 1. Désigne un sac rempli de foin 2. Abruti notoire et particulièrement agaçant
Samuser - verbe. A exactement le même sens que le verbe bien connu de la langue française "s'amuser" mais ne s'utilise pas de la même manière. Exemple : "Que fais-tu ?" "Ben j'samuse ! "
Se faire bénir par les capucins –. Opération permettant d'enlever le diable au corps.
Snac – Outre le petit restaurant rapide qui s'écrit d'ailleurs avec un k, même en Valais, le mot Snac est l'abréviation de "Super Nul à Chier", mot inventé par Jean-François N., directeur de l'école de ski et de snowboard de Vercorin. Existe également en version moins appuyée sous la forme de "Nac" qui signifie simplement Nul à chier.
Sôquant- nom masculin. Habitant d'Ayent, bon vivant et voyageur dans l'âme, il aime se râiller de l'accent des habitants du petit village voisin d'Arbaz (cf Darboué) alors que le leur est tout aussi appuyé.
Sountré – nom masculin. Personne qui ne sait ni s'habiller, ni marcher. «Le dernier de la création.»
Taberne (ou taberle) – adjectif. Signifie, quelqu'un de pas très intelligent, d'idiot.
Tablare – Insulte, Personne bête, qui ne sait rien faire.
Tafiole - nom féminin. Ce dit d'un homme étant légèrement éféminié. Ce dit aussi d'une personne ayant fait quelque chose qui n'est pas commun. Expression favorite des Chalaisards.
Tagnatser - (se dit Tageunatssé) verbe intransitif. Action de "trafiquer", faire l'amour avec une fille (consentante ou non) avec l'idée que l'homme maître de la situation et qu'il dirige l'action.
Tapabôwge - nom masculin. Personne se promenant dans les prés avec une fourche, dont la fonction première est de taper les déjections des reines (cf. Reine) afin de les étendre.
Tapagoille- nom masculin. Les tapagoilles designe les habitants de la plaine qui tapaient sur les "gouilles" pour faire taire les batraciens. Ce nom désigne en général les habitants de Saillon ou de Granges.
Tapok- nom masculin. Se dit de quelqu'un qui a autant d'intelligence qu'un tabouret, à tel point que parfois on dit même qu'il est "complètement tabouret".
Taper l'eau à la Navizence – expression. Activité qui ne sert à rien. Toutefois, bien plus sensée qu'une multitude de gestes ou d'actions.
Taoui - surnom donné aux Bagnards par les planins de Fully, dérivé de l'expression bagnarde "t'awi", écoute voire; "awire" signifiant entendre, il s'agit donc d'ouïre et non pas de "voir comment". Sous l'effet de l'étonnement: "t'aoui t'aoui! (lorsqu'on utilise ses 2 oreilles?), des choses pareilles!". Ces deniers (Bagnards), en revanche, surnomment leurs voisins Orserains de façon un tant soit peu plus délicate: "Fuillerains de montagne".
Tarcasse- nom donné communément à une femme le lendemain de Foire lorsqu'elle ne cesse de répéter les mêmes reproches à son Homme.
Tas d'neige - expression. Expression utilisée en particulier dans la montagne, désigne une personne qui vient de faire le truc le plus con qu'elle ait jamais fait : "Tcheuuuu quel tas d'neige tu fais toi !"
Tchampe – nom féminin. Femme stupide, sans grande intelligence, parfois vulgaire.
Tchep - nom masculin. Expression signifiant pas du tout. "Il a pas bougé d'un tchep".
Tchi - adjectif. Mouillé. Chui tchi: je suis mouillé. Chui tchidchétchi! Je suis mouillé jusqu'aux os! (Je suis tchi de chez tchi).
Tchintchon – nom masculin. Désigne généralement un enfant qui se plaint dans le but d'obtenir des câlins. Plus particuluèrement attribué au cadet d'une famille. Se prononce aussi "Sintion", synonyme de Kakani. A Martigny, il y a un célèbre Kakani qui cherche aussi toujours à obtenir des calins.
Tchornes – nom féminin. 1. Amusements, bêtises. 2. S'il s'agit d'un objet, c'est un petit rien, sans grande valeur, sans utilité. «Je t'ai offert une tchorne». 3. Histoires sans importance, parfois pas vraies : «Raconter des tchornes».
Técol, mécol, cécol, noucol - Toi, moi, lui, nous. "Tu viens chez mécol ce soir?". "Técol, t'as la voiture pour rentrer?"
Tisque – nom masculin. Synonyme de noque et de tocson. Ne s'utilise qu'au masculin.
Tisquet – tisque, mais pas trop. Voir noquet.
Tocson – nom masculin. Au féminin, se dit «toque». Synonyme de noque et de tisque.
Tocsonnet – tocson, mais pas trop. Voir noquet.
Toque – nom féminin. Femme stupide, sans grande intelligence.
Torcher (se) - verbe pronominal. Peut avoir trois sens : 1) prendre une gamelle, tomber et se faire mal. 2) prendre une cuite (voir plus bas) mémorable. 3) dans l'expression "s'torcher l'cul" : s'essuyer le derrière après être allé aux toilettes.
'Trénachôque' - tu traînes les pieds quand t'a pas le dzè (voir sous expressions) (voir aussi tu m'fout la pécole)
Trogne, Trognasse - Se dit d'une personne potentiellement capable de boire une quantité d'alcool pour 5 personnes. "Trogne à goutte".
Truelle (gueule de) - Se dit d'une personne dont on ne supporte pas le visage, tirant sa source au L.C.P. et utiliser pour la premiere fois par des élèves en parlant de leurs professeurs
Trumeau (un/une)1.Personne qui passe son temps moroner (cf moroner) et à qui il est très difficile de faire changer d'avis. 2. Souvent dit d'une personne de sexe féminin dont le simple fait de la regarder dégoute pour la journée. Parfois utilisé par les copains du gaillard ayant passé du temps avec une "gonzesse" à rondeur la veille, alors qu'il avait 3 par pneus.
Tû - interjection. Expression suscitant l'enthousiasme de rencontrer ses amis déjà accoudés au bar ou une émotion spontanée de surprise. "Tû! l'équipe".
Tuée - Nom féminin. Caractérise l'état de soulographie de celui ou celle qui a tenté de boire jusqu'à ce que mort s'en suive mais sans en être décédé. Exemple : "Hier j'ai pris une monstre tuée."
Tripouk - nom masculin. Personne qui mange sans ne jamais être repu. Issu du patois anniviard.
Prendre une gamelle (se) - verbe pronominal. Signifie tomber et se faire mal
Vouipe - nom féminin. 1. Guêpe, chiante en été. 2. Habitant de Bovernier, chiant aussi en hiver.
Vous me prendrez endormie – expression tout en finesse pour manifester son désaccord sur un projet ou un événement à venir. A notre connaissance, utilisée exclusivement par les femmes de la famille. Exemple : «Pour ce mariage, vous devrez me prendre endormie».
Wékée – nom masculin ou féminin. Personne qui pleure beaucoup, sans raison. Au pluriel, désigne les pleurs : «Pousser des wékées».
Mienne (La mienne)": expression servant à qualifier sa copine / fiancée / femme auprès du public (généralement acoudés au bar) !
"tcheuuuuu la vieille douille" expression utilisée sur les terrasses des bistrots lorsqu'une charmante femme d'un age certain et extremement bien foutue passe dans la rue "OHHH t'as matés cette vieille douilles ou bien"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://clan-paldenbadin.bb-fr.com
Findun

avatar

Nombre de messages : 326
Date d'inscription : 19/05/2006

MessageSujet: Re: Heu.. comment on dit? Bis!   Lun 25 Fév 2008 - 0:54

"Pompe à piosse": ce dit d'une personne vraiment très chi... heu... lourde!
"Avoir les côtes dans le sens des bretelles" : se dit d'une personne très fénéante...
'R'garde aller çuci' : Expression d'Ayent pour dire : "Regarde aller celui-ci" ce qui veut dire qu'il est bizzar, qu'il a aucune façon.
'Porrrami' : T'as pas vu mais j'te raconte. (Mon pauvre ami!) "Porrami la quaite qu'on en avait hier soir!"
"Pis un pied au cul en haut par la tête ??? tu veux voir comment ???" : sens très contreversé
"La machine à remonter le temps" : Téléphérique qui monte en haut à Isérables
bon dju de ninde: juron préféré des valaisans du centre.
"On va ruper une mortche ou bien ?" : Et si nous alions manger quelque chose ?
"Wouiner" : Expression qui Remplace le mot pleurer, crier, gueule, crisser :Tcheu ses pneus ils Wouinnent dans les virages!!, Arrète de wouinner 2 secondes!!
"Ah y é la": Expression indiquant la présence depuis peu d'une personne dont nous ne pouvons rester indifférent
"prendre une murgée" : voir prendre une biture
"Salût la claaasse!!" : cri de reconnaissance lorsque des personnes du village né la même année se rencontrent.
Calure : client qui a fréquenté l'HEP ou voir même EPFL
"trou de pic" : bouffon, débile, spéciale ken
"Tu rigoles du genou '?!" : tu te fous de ma gueule - expression typiquement chalaisarde.
"Il a catalé et il a déchiré le frok" : Il est tombé et il a déchiré son pantalon.
"Manche à fouet" : Se dit d'une personne peu intelligente ou peu habile de ses mains...
"Vous n'arriverez jamais à bout de ..." : Expression de st-léonard suivie du nom de la personne. Est principalement utilisée lorsque la personne cherche des noises et fini par arriver ce qui doit arriver...
"Chui au CHUV" : Oh, comme je suis fatigué !
"Avoir le dzè" : Avoir le pep, l'envie, la forme
"Tu m'fout la pécole" : J'ai pas le dzè à te voir faire la trénachôque (voir sous langue)
"ça joue le châlet ou bien?" ou "T'as pas la lumière a tout les étages?" ou "Il tourne pas rond le poisson?" : expression marquant la surprise voir le mepris a la suite d'une remarque ou d'une action deplacée.
"Hé !!! donne une sucée ici" : Expression valaisanne exprimant le besoin dans un Bistro de boire quelque chose & si possible la même chose que précédement sans avoir à le détailler. ( vite une petite sucée en Vitesse)
"Fumier, ordure, socialiste" : Expression valaisanne exprimant le mécontentement envers une certaine personne. Exemple: (regarde ouar cette ordure, i vote pas comme i fo!!) Ou suivi d'une population mal-aimée de grosse gueule peut désigner le désaccord envers celle-ci. Exemple: (Tu verras à l'euro ces fumiers de français i sont dehors au premier tour..)
"Eh.. Tu prends l'apéro!" ou "Eh.. Tu bois une ou bien" ou "Eh on pète une ou bien" cf ...ou bien: Invitation à papoter et à refaire le monde autour d'une bonne bouteille de blanc (ou d'une petite suze..). Souvent se prolonge tard dans la journée voir dans la nuit.
"Faire l'EPFL" : Expression de mon ami Nanchen qui signifie avoir fait l'Ecole Primaire de Flanthey Lens. Mais avant, certains ont peut-être passé par la "HEP", la Haute Ecole de Pinsec!
"Bortabitche" : ( En patois: mauvaise bête.) Se dit d'un mauvais coucheur et parfois d'une personne que l'on admire, par exemple. Te tcheu, çui-ci il a fait un double périeux arrière, heuille mais la bortabitche !
"C'est qui çui-ci!?!"' : Formule de bienvenue à destination des étrangers dans le haut-val de Bagnes (n.b. l'étranger ça commence dès le pont du Merdenson).
"Aligner les cadavre"' : Signifie un entassement de bouteille (d'alcool) vide en fin de soirée
"Té una piorne! " : Personne qui ronchonne tout le temps.
"Botatzauge" ( Patois : méchante chose.) synonyme de Bortabitche
"Je t'offre 5 jours de congé" : Cette expression qui s'adresse aux fonctionnaires cantonaux, sortant rarement de la bouche d'un patron autre que l'Etat du Valais, mais en général de celle d'un ami, signifie que cet ami a b..sé la femme de son copain fonctionnaire et que ce dernier aura droit à 5 jours de congé paternité lorsqu'elle accouchera.
"Hein" : (très guttural) Traduction très efficace mais primitive en Oberwallisertitch de "Veuillez m'excuser, je ne vous ai pas bien compris, pouvez-vous répéter s'il vous plaît.
"Une taguenâtsse outre en là le cotsson" : Tappote virile et un brin amicale sur le sommet du dos (derrière la nuque)
"Motsse a cul" : Scatophaga stercoraria, populairement surnommée mouche à merde
"Motsaté caillon" : Mouche toi cochon
"Santé cochon" : Expression qui ponctue un rot ou un pet sonore lâché en société
"Eh mais la cramine" : Y fait froid (utilisé également "tcheu la fricasse") et "Eh mais la Tchaffe" = y fait chaud (la tchaffe s'utilise également pour désigner de la boue ou de la neige fondue sur les pistes de ski)
"Et mais ceci mènant" : Expression servant à signaler un événement exceptionnel.
"T'en veux une sur le porte-moque? " : Tu veux une gifle ?
"Bonzo potolonzo" : Patoi de Savièse qui veut dire bonjour pour toute la journée
"Ma des choses pareilles" ou aussi souvent dit " Ti pochible"
"Tu bois une" : Utilisé dans le cas où "bah on passe au carnotzet"
"On fait lite ce soir?": Expression qui demande à un pote si il veut prendre une monstre tuée ce soir
"Il est parti à botson" : Il est tombé
"Me suis prise une de ces biturées" ou "ma la tuée" ou "tcheu la branlée" : Je me suis pris une de ces cuites
"L'a chopé la bourrite aiguë ou quoi?": expression manifestant la surprise lorsqu'il est 3 heures de matin et que quelqu'un veut déjà rentrer
"J'avais une de ces toquées de douze" : J'avais beaucoup bu
"Comment te va te ?" : Comment tu vas ?
"Longtemps pas vu" : Ca fait longtemps que je ne t'ai (l'ai) pas vu
"Ença ; enlà ; outre-ença ?" : Pour indiquer un lieu
"J'ai pris une roubatée dans la cotze" signifie s'être malencontreusement cassé la figure dans un petit chemin pentu
"Adjeu" : (déformation de "à dieu") signifie "salut", "bonjour" ou "hello". Après les nombreuses invasions d'Italiens chez nous est parfois remplacé par : Ciaò!
"To ! Adjiou mio! Tè zoille ò dek ?" : littéralement: hé ! salut toi, ca joue ou quoi ? façon de se dire "bonjour, comment allez vous ?" dans le val d'Hérens
"Pff Toi tu connais toi!!?" :Se foutre la gueule D'un gnevois avec un 4*4 qui raconte quelque chose sur le valais et qui est complètement a l'ouest(comme d'hab)
"Éceke tu rends compte ou bien ?" : signifie "En es-tu conscient ?"
"Tout d'dans même les boules!" : "ce soir, il va y avoir du sport"
Kricht kricht, yo ché fin raide!" : signifie "bon sang, je suis un tentinet émmeché
"J'ai eu été voir faire mettre bas ma vache" : comportant 6 verbes de suite, cette phrase de Daniel Rausis pulvérise le record précédent.
"Ourrdû mè lo chin, maudikta kankone " : Dans le val d'Hérens, littéralement dit : secoue-moi la branche, méchante dame. Auriez-vous l'amabilité de m'accorder un instant mademoiselle, le temps d'une gâterie ?
"Chui au fond du bac" : expression utilisée dans la région de Martènè (Martigny) lorsqu'une personne est crevée, à la limite de la dépression
"Je chante pas, je parle" : Expression utilisée sur le Haut-plateau, dans la région de Lens, Montana.
"Tu paies combien d'impôts toi !" : Expression utilisée par des indépendants qui ne déclarent pas tous leurs revenus et qui réclament beaucoup de privilèges étatiques et bénéficient de nombreuses aides et subventions.
"Faire le Grand-Pont" : Ne signifie pas prendre congé entre Noël et Nouvel-An mais consiste à dépenser, en ballon(s), 4 chapelets de perles dans les bistrots qui bordent la rue du Grand-Pont à Sion.
"J'ai chopé le loup" : Contrairement à ce que l'on pourrait croire, celà ne signifie pas avoir tué un loup avec un chasse-neige, mais avoir le cul qui brûle.
"Pas un mot de blague" : expression parfois utilisée par les locuteurs du Valais central pour apporter du crédit à ce qu'ils affirment et convaincre leur auditoire qu'ils n'exagèrent jamais. Tout le monde le sait bien, c'est comme les Marseillais...
"Tu donnes en bas une mini ?" : expression signifiant que le gus (gus = gars) a soif, et qu'il aimerait se désaltérer avec une bière limonade..."
"Avoir le motchi bas" : se dit lorsque la moque arrive jusqu'à la bouche...surtout chez les enfants...quoique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://clan-paldenbadin.bb-fr.com
Findun

avatar

Nombre de messages : 326
Date d'inscription : 19/05/2006

MessageSujet: Re: Heu.. comment on dit? Bis!   Lun 25 Fév 2008 - 0:54

"être motsèté" : (du patois : Motzète : allumette. Donc allumé) lorsqu'on rit bêtement l'alcool aidant. en français dans le texte "légèrement soûl"
"Astique en bas une bouteille !": manière élégante de faire remarquer au maître de maison que son verre est vide.
"S'que t'es niouc!": expression souligniant le côté stupide d'une personne.
"Sort les mains des poches!": expression très prisée chez les employés de la voirie, ces personnes portant généralement des habits oranges à bandes réfléchissantes, que l'on croise soit au bistro en train de faire les neuf-heures lorsqu'il est 11h30, soit en groupe au bord d'une route, car, généralement, sur le groupe de cantoniers que l'on voit travailler d'arrache-pied sur le bas côté de la route, seul un travaille véritablement, les autres le supportent moralement. On entend cette exprssion lorsqu'un employé de la voirie remarque qu'un véhicule est en approche. Il va ainsi donner l'alerte à ses collègues en criant "Sortez les mains des poches"; ce qui signifie: "Les gars, vous faut prendre un balais ou n'importe quoua et faire semblant d'bosser!"
"Tu!!!": locution utilisée non comme un pronom mais comme un advrebe, généralement placée en débute de phrase lorsqu'une personne remarque quelque chose. Ex: Une personne remarque qu'il a soudainement commencé à pleuvoir des trombes dira: "Tu!!! Y roille!" Ou, lorsqu'elle voit quelqu'un arriver: "Tu! R'garde qui c'est qu'arrive!"
"Mi cuite!": expression généralement utilisée par une personne manifestant quelques abus d'un succulent breuvage, et de ce fait ayant dépassé le taux, récemment réduit drastiquement, de 0.5 pour mille.
"J'suis allé traire les poules avec des gants de boxes": l'équivalent de "qu'est-ce que ça peut te faire", en réponse normalement à "T'es allé où ?" "Tu faisais quoi ?"
"Va caca la chotte": ( du patois : déféquer à l'abri) qui signifie "laisse moi tranquille" dans le val de Bagnes.
"Va t'en gratta le petoli" : expression de la région sierroise, issue certainement d'une déformation du patois par la jeune génération, soucieuse d'imiter la langue des anciens mais incapable de le faire avec panache, étant donné que la génération intermédiaire, soixante huitarde pour ne pas la citer, n'en avait que de rudimentaires notions...
"Tcheuuu la branlée" : encore une expression de la région sierroise, utilisée essentiellement entre 3h et 5h du matin. Celle-ci donne du crédit à l'expression Faire la pichte et permet à celui qui la cite d'informer ses compatriotes que sa soirée a été de très bonne facture! (cf Faire la pichte)
"Terouk, tapouk" : mots empruntés au vocabulaire agricole anniviard (sens propre) signifiant imbécile, têtu ou abruti au figuré. Plus poétique, non???
"Nok ou nokette" : pardonnez l'écriture... termes signifiant à peu près stupide, niais, mais bien plus gentil. Traiter quelqu'un de nokette, c'est pas vraiment une insulte, c'est presque affectueux, surtout de la part d'un anniviard à grosse moustache...
"Un tant potette" : réponse d'une jeune fille à quelqu'un qui lui demande à quoi ressemble le mâle qui lui a demandé si elle était d'accord de s'occuper de passer la poussière dans ses armoires à moitié vides... J'hésite à vous donner la signification... Ce n'est pas très flatteur pour lui... ce n'est pas Brad Pitt, ça c'est sûr...
"Beau pays, mais sec" : manière polie pour un valaisan invité (ou qui s'est invité) de signifier à son hôte que son verre est vide (ou qu'il n'y a encore rien sur la table)
"Va voir les vaches" : signifie "on va partir maintenant"
"Espèce de vieux fennec" : signifie "toi alors mon pauvre, t'as reçu le peuk !"
"Y a pas mi de leumeutes" : signifie "ce soir on s'lâche et on piste !" (il n'y a aucune limite)
"Tcheu la coss, t'a chone" : signifie "qu'est ce que je suis fatigué, tu as sommeil?"
"Ben disons que bon..." : signifie que le FC Sion vient de perdre encore une fois
"T'as été à l'Université de Crouj' ou quoi?" : la fameuse Université de Crouj' (Crouja en fait) est située dans les pentes (aussi dit "dérupts") entre le village de Vercorin et les gorges de la Navisence dans le Val d'Anniviers. Excellent coin pour les morilles, cette haute instance éducative est actuellement composée de quelques racards pittoresques en piteux état (malheureusement) au milieu d'une charmante forêt à feuilles caduques. Les nombreuses personnes ayant fréquentées cette unique et seule université se trouvant en Valais, sont diplômées en "idiotie et compagnie". Signifie donc : être bête... ou pire encore. fais partie du même réseau que l'HEC, Haute Ecole de Combioulaz, soeur jumelle mais pour le val d'Hérens
"Vider les boilles à têtard dans l'crache poupon" : signifie "faire un bébé!"
"Ajioou miò, tè zoille o dèk" : signifie "Salut mon ami, ca va ou bien" cf ou bien
"Va te cacher à baïbeu" expression du Bas-Valais signifiant que l'on veut se débarrasser de la personne
"Stachi l'est Motocultable" expression chère aux vachers pour dire qu'une nana est canon !
"ça lui va rien" ou "ça ne lui a rien été" signifie que ça ne lui convient pas du tout, ou que ça ne lui a pas convenu, que ça l'a mis mal à l'aise.
"Espèce de Tadgé" ! signifie imbécile-heureux.
"Bon ben .. on va (dés)alper..." signifie "on va rentrer à la maison."
"Qué fé ho" signifie "qu'est ce qu'on fait"
"Tô ! T'as gaté la Birchmeier ! Va en bas chez Max Roh la faire réparer !
: Expression de Conthey signifiant : Ah tu as cassé ta pompe à sulfater ! Va la faire réparer.
" c'est qui pour un?" "Pour qui se prend-t-il?"
"c'est quoi pour un?" expression utilisée pour connaître la provenance, la profession, le prénom, la famille ou le village d'origine de quelqu'un. En gros pour demander plus de renseignements sur autrui.
"tortiller du cul pour chier droit" se dit d'une personne qui fait des manières, qui tourne autour du pot
"manche à couilles" se dit d'une personne qui est maladroite, qui ne fait pas bien son boulot, qui ne sait pas conduire; Expression très en vogue dans les villages suivants : Noës, Corin, Loc, Champsabé, Veyras
"Droit chier!": Exprime un mécontentement"
"Loin de pars là!" : Je pars.
"T'es buif ou quoi?" : Expression souligniant le côté stupide d'une personne.
"t'es le fils du vitrier ou bien" se dit a une personne qui se place devant notre champs de vision, par exemple entre moi et la télé
"Paillasson": surnom donné au Président du FC Sion, Christian Constantin, tant il admire l'ancien Président de l'Olympique de Marseille, Bernard Tapie. Petit tapis => paillasson
"Bo alors": mais alors, qu'est-ce qui s'passe?
"Tu ris ou bien?": utilisé après une affirmation dont on doute, ou qu on ne peut pas croire.
"Tu peux pas etre comme ça": tu peux pas etre de cette façon et te montrer en public.
"Cui-ci il pas l'permis d'sortie": se dit de quelqu un pas beau à voir qui se trouve dans un lieu public sans autorisation spécial.
"ouahhh c'est byzance!" expression utilisée quand un valaisan apprend une bonne nouvelle (région plaine)
"Cui-ci yé sympa comme une porte de grange/prison" se dit de quelqu'un très peu sympathique
"Chui comme un sac a main sans bretelle" expression utilisée par quelques personnes d'Ayent quand le o.5 est largement dépassé.
"bourik d'ane" : quelqu'un de peu malin
"T'es 16 ou quoi!?" : quelqu un qui a un esprit très étroit (13 et 3)
"Ya un qui a attendu dix ans, yé mort" : expression D'Ayent qui veut dire que ca fait un moment qu'on attend la chope.
"Pas tant en haut l'envie de soif !" : s'utilise quand le Valaisan n'a pas vraiment soif (ce qui est assez rare), ou qu'il doit feinter les copains car il risque l'accident de rouleau à pâte s'il ne rentre pas rapidement.
"Mais oui qu'on aime la bière !" : Façon polie pour valaisan de remercier une personne qui vient de lui payer une bière.
"bon dieu de nend": 1: exprétion d'indignation comme non de dieu 2:Nend:nendaz lieu d'origine de dieu
"Comme papa dans maman": se dit d'une action rondement menée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://clan-paldenbadin.bb-fr.com
Herta



Nombre de messages : 341
Date d'inscription : 21/09/2006

MessageSujet: Re: Heu.. comment on dit? Bis!   Lun 25 Fév 2008 - 1:50

*note studieusement*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mézéroth / Laïlena

avatar

Nombre de messages : 61
Date d'inscription : 20/05/2006

MessageSujet: Re: Heu.. comment on dit? Bis!   Lun 25 Fév 2008 - 21:32

Hé ouai, c'est là qu'on parle dans l'Vieux Pays !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aldecastill

avatar

Nombre de messages : 236
Age : 35
Date d'inscription : 22/05/2006

MessageSujet: ZzzzzzzzzzZ   Mar 26 Fév 2008 - 11:51

* Ronfle lourdement, un filet de bave descendant dangereusement sur le texte du nain*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Heu.. comment on dit? Bis!   

Revenir en haut Aller en bas
 
Heu.. comment on dit? Bis!
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Comment poster un screen
» La perte de PA, ça marche comment ?
» Comment c'est ti que ca se mange une noix de Coco ???
» Comment utiliser le tonneau? (après l'avoir vidé)
» comment mettre en lien mon nabaztag et itunes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Clan Paldenbadin :: Le Clan Paldenbadin :: Le Tonneau de Bière-
Sauter vers: